Get Adobe Flash player

postheadericon REUNION D'INFORMATION SUR EBOLA

Le lundi 03 novembre 2014 s’est tenue dans la salle de réunion du CREDOS une assemblée générale d’information et de sensibilisation sur l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola. Présidée par  Kassoum Koné chef du département documentation, communication et marketing et représentant des travailleurs du CREDOS. La rencontre a été organisée à l’initiative du personnel sous l’égide de la direction du centre. Elle a débuté à 10 heures.
Etaient présent, les chercheurs (agents de santé, sociologues, informaticiens), les agents de l’administration, les chauffeurs et les agents du service de nettoyage du CREDOS.

Déroulement :

Le président de séance a introduit la réunion en remerciant les différents participants pour leur présence. Il a placé la réunion dans son contexte et a exhorté les participants à suivre et à s’approprier cette présentation pour être des relais dans le cadre de la lute contre le virus Ebola. A la suite de cette introduction, la parole fut donnée  à M. Chaka Coulibaly qui a fait un bref exposé sur la maladie à travers les points suivants:
-Définition et origine de la fièvre hémorragique à virus Ebola ;
-Signes et symptômes de la maladie ;
-Moyens de transmission du virus Ebola ;
-Diagnostic de la maladie ;
-Prévention et traitement de la maladie.
Après cette présentation, des questions ont été posées par les participants relativement à:
L’existence effective de la maladie ;
L’existence de relations quelconques entre le Virus Ebola et le VIH sida ;
La fiabilité des mesures de prévention mise en place par les autorités nationales ;
Les dispositions pratiques de prévention à envisager par la direction du CREDOS.
A toutes ces questions des réponses satisfaisantes ont été données par Monsieur Coulibaly et l’ensemble des médecins présents dans la salle.
Les débats ont eu lieu surtout autour des mesures d’hygiène collectives et individuelles.
Ainsi à l’issu de la rencontre, les participants ont fait des recommandations à  savoir :
-Continuer à la sensibilisation et la saine information sur l’ampleur de la maladie ;
-Mettre un dispositif complet pour le lavage des mains ou désinfectant à la porte
- doter chaque bureau d’un flacon de gel.
L’accent a surtout été mis sur les précautions individuelles qui nécessitent un engagement de chacun et de tous, seule condition pour barrer la route à ce fléau qui n’est plus à la porte mais déjà dans nos murs avec le cas malheureux de décès enregistré à Kayes.
La direction a quant à elle, a pris des dispositions pour mettre en place les mesures nécessaires. Le personnel s’est engagé à respecter les mesures préventives et à en faire une large diffusion dans son environnement familial et local.
La rencontre a pris fin par des bénédictions pour une éradication totale du fléau.

Mis à jour (Dimanche, 16 Novembre 2014 10:16)